Football

Burkina Faso: Le plus grand stade du pays suspendu

La Confédération africaine de football (CAF) a suspendu le stade du 4 août, le plus grand du Burkina Faso de tous les matchs internationaux, nous apprend t-on.

Alors que les autorités burkinabé s’attelaient à remettre à neuf le stade du 4 août, la CAF a finalement décidé de suspendre toute rencontre internationale dans ce lieu avant sa mise en normes. Ainsi, tous les matchs des Étalons du Burkina Faso, l’équipe nationale, ainsi que des clubs burkinabé qualifiés pour les compétitions africaines.

A signaler, Le club local Salitas paiera le premier les frais en étant obligé de délocaliser sa rencontre du 10 mars comptant pour la Coupe caf.

Dans la même veine, l’équipe nationale, les étalons, devront également jouer ailleurs pour la cinquième ou sixième journée des Éliminatoires de la CAN 2022, prévues les 24 et 29 mars.

Pour répondre aux normes de la CAF et espérer une levée de la suspension, le stade doit répondre aux normes tels que des tribunes avec sièges numérotés,une pelouse naturelle ou artificielle, un terrain d’une longueur minimum de 100 m et 110 m maximum tandis que la largeur minimum sera de 64 m et maximum 75 m. Le terrain devra être équipé d’un système de drainage et disposes de deux bancs couverts, chacun avec sièges pour au moins 14 joueurs situé à au moins 5 m de la ligne de touche et équipé de 6 mâts permettant à 6 drapeaux d’être hissés.
Il faut également entre autre une alimentation de secours indépendante, de bonnes vestiaires équipées de douches individuelles pour les joueurs, les arbitres avec les exigences minimales suivantes:
Le stade doit garantir un accès direct , privé et sécurisé pour les équipes et les arbitres, de leurs vestiaires jusqu’au terrain de jeu et avoir une salle de réunion( en cas de crise) pour accueillir au moins 20 personnes et des places de stationnement pour un minimum de 2 autocars et 10 voitures pour les équipes et les officiels du match, également une aire de stationnement pour les supporters.

Partagez...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter