Basket

Tournoi de yaoundé /Eliminatoires FIBA Afrobasket 2021: focus sur le groupe B

La troisième et ultime fenêtre des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 se jouera dans quelques jours. Plusieurs équipes nationales désireuses de prendre part à la phase finale se retrouvent dos au mur.
Tandis que certaines apparaissent confortablement installées, d’autres devront en effet présenter leur meilleur visage pour espérer se qualifier pour l’événement majeur de FIBA Afrique, qui aura lieu en août à Kigali (Rwanda).

Tous les groupes qualificatifs seront en jeu du 17 au 21 février, dans deux villes africaines. Les Groupes A, D et E seront engagés à Monastir (Tunisie) dès ce mercredi 17 février, alors que les Groupes B et C seront à la lutte à Yaoundé (Cameroun) dès le vendredi 19 février.

Julio Chitunda, éditorialiste de la FIBA spécialisé dans le basket africain, revient sur les 20 équipes concernées et propose un classement de celles-ci. (Le point du groupe B)

SÉNÉGAL – Même si les ‘Lions’ seront dirigés par Papi Gueye pour combler l’absence de Boniface Ndong, ils semblent disposer de suffisamment d’atouts, avec notamment le présumé retour d’Ibrahima Faye et l’addition de l’expérimenté ailier Mouhammad Faye. Les
Sénégalais (3-0) se sont montrés intraitables face à leurs adversaires du Groupe B au cours du premier tour.

ANGOLA – Difficile de prédire comment les anciens champions d’Afrique géreront à nouveau l’absence de Yanick Moreira. Les Angolais ont eu de la peine face aux intérieurs sénégalais en novembre et même s’ils ont ouvert leur sélection à d’autres joueurs locaux que ceux du Petro de Luanda, rien n’indique qu’ils pourront prendre la place du Sénégal en tête de leur groupe. De plus, le Kenya sera une vraie menace pour eux.

KENYA – Le retour de l’intérieur Tom Wamukota (2.11m), indisponible au premier tour, est une excellente nouvelle pour les Kenyans, classés actuellement au 3e rang du Groupe B avec un bilan de 1-2. Leurs chances de qualification pour le FIBA AfroBasket – ce qui ne leur est plus arrivé depuis 28 ans – sont plus réelles que jamais.

MOZAMBIQUE – L’absence du distributeur Pio Matos, qui s’est blessé la semaine passée, est un sacré coup dur au moral des Mozambicains. Présent lors des dix dernières éditions de la compétition continentale, le Mozambique aura cette fois toutes les peines du monde à renverser son bilan de 0-3 pour être de la partie à Kigali en août.

Partagez...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Comment here