boxe

JO Tokyo 2021 : Un espoir de médaille s’évapore  

A 52 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo prévus du 23 juillet au 8 août prochain, le pugiliste Albert Mengue Ayissi dans la catégorie de 69 Kg explique à travers une lettre datée du 8 juin 2021 et adressée au Ministre des Sports et de l’Education Physique : « mes difficiles conditions de préparation pour les jeux olympiques ».  

« Depuis que j’ai obtenu ma qualification à Dakar en 2020, je n’ai plus jamais perçu de primes, ce en dépit de plusieurs compétitions auxquelles j’ai pris part depuis lors. Je ne reçois aucune aide ni aucun appuis de qui que ce soit, ni une quelconque prise en charge. Je suis livré à moi-même, sans ressources pour survivre » mentionne dans sa lettre Albert Mengue Ayissi. Avant d’ajouter : « en me consacrant aux exigences d’entrainement et de pratique de la boxe de haut niveau, j’avais dû mettre un terme à la formation pratique en tôlerie automobile que j’effectuais, convaincu que mon engagement total pour la boxe et mes résultats prometteurs m’offriraient une alternative viable. A ce jour, je n’ai aucune source de revenus et je cumule trois moins d’arriérés de loyer de la chambre que j’occupe. Pour me nourrir, je me livre quotidiennement à des tâches de manœuvre dans les chantiers, je donne aussi un coup de main à mon ancien formateur dans son garage à l’occasion. »

Révélé il y’a de cela deux ans, Albert Mengue Ayissi est aujourd’hui champion d’Afrique dans la catégorie de 69 kg. Son entraineur Alain Didier Ngatcha dit de lui qu’il est « bon Physiquement et tactiquement ». Vu ce parcours, pourqoui la Fédération Camerounaise de Boxe et le Comité National Olympique et Sportif du Cameroun ne s’accordent pas pour mettre ce boxeur dans les meilleures conditions de travail ? Pourtant ces deux entités sont tenues à encadrer les athlètes qualifiés en les octroyant les cadres dignes de préparations aux JO.  Saurions-nous entrain de voir une chance de médaille s’envoler ? Alors que la boxe a été la toute première discipline à octroyer au Cameroun une médaille. C’était aux Jeux Olympiques d’été de 1968 à Mexico, le regretté Joseph Bessala devient le premier camerounais médaillé olympique en décrochant une médaille en argent dans la catégorie des moins de 67kg.

Ayouba Nsangou

Partagez...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Comment here